Ali BONGO ONDIMBA en Australie pour un Partenariat Stratégique GAGNANT-GAGNANT

Publié le par pdgchine.over-blog.org

                                          

 

Ali Bongo et Julia Gillard ici ce jeudi à Sidney

Sydney, le 29 mars 2012 – A l'issue d'un séjour de 4 jours en Corée du Sud consacrés au renforcement des liens bilatéraux entre le Gabon et la Corée du Sud et aux enjeux de sécurité internationale dans le cadre du 2ème Sommet sur la Sécurité Nucléaire organisé à Séoul, le Président Ali Bongo Ondimba est arrivé ce jeudi 29 mars en Australie. Il s'agit de la première visite d'Etat d'un président gabonais dans ce pays.

Cette première journée a été marquée par des rencontres officielles avec les plus hautes autorités australiennes. Le chef de l'Etat gabonais a été accueilli dès son arrivée à Canberra, la capitale politique du pays, par Marie Bashir, représentante de la Reine Elisabeth II en sa qualité d'administrateur général du Commonwealth.

Dans l'après-midi, la délégation gabonaise s'est rendue à Sydney, le premier centre économique du pays, où le Président Ali Bongo Ondimba a été reçu par le Premier Ministre Julia Gillard pour un entretien officiel.


Le renforcement des capacités, future axe de la coopération Gabon-Australie
 
Si quelques grands sujets d'actualité ont été abordés, il a principalement été question du développement de la coopération entre les deux pays. Le chef de l'Etat gabonais a présenté la stratégie de développement du Gabon Emergent qui se base à la fois sur une large ouverture économique du pays – et donc sur une diversification active de ses partenaires – et sur une industrialisation de l'économie nationale. Il a ainsi mis l'accent sur le besoin de renforcement des capacités locales et de formation afin que l'économie nationale soit réellement en mesure de s'industrialiser.

« Aujourd'hui, dans le contexte économique actuel, le développement de nos pays ne peut plus se faire simplement à travers l'exportation de matières premières. La transformation, l'apport de valeur ajoutée au niveau local sont indispensables. Le Gabon est un pays ouvert aux affaires et qui offre de nombreuses opportunités d'investissement dans de multiples secteurs. Mais nous recherchons des partenaires sur le long terme qui s'engageront à nos côtés sur le renforcement de nos capacités et l'industrialisation de notre économie » a-t-il ajouté.

Un message qui a été entendu par le Premier Ministre australien. Mme Julia Gillard a en effet indiqué que l'Australie était prête à soutenir le Gabon en apportant son expertise minière, reconnue dans le monde entier, pour le renforcement des capacités locales.

Sur le seul continent africain, plus de 200 entreprises minières australiennes sont actives dans 42 pays – exploration, extraction et transformation confondues - pour un investissement total estimé à plus de 25 milliards Usd selon le Ministère australien des Affaires Etrangères et du Commerce.

Le Premier Ministre australien a également indiqué que des diplomates gabonais pourraient participer à des programmes de formation mis en œuvre par le Ministères australien des Affaires Etrangères.


La formation, une des priorités du Gabon Emergent

La formation professionnelle, de même que l'enseignement supérieur, sont un des piliers de la politique du Gabon Emergent. Conscient que le développement du pays passe par une meilleure valorisation de son capital humain, l'Etat gabonais a lancé un programme de développement de pôles universitaires :

- Création d'une Agence Nationale des Bourses et Stages du Gabon.
- Rénovation et modernisation des universités existantes ainsi que de l'Ecole de commerce de Port-Gentil.
- Création d'universités et d'écoles spécialisées : Ecole Doctorale en Infectiologie Tropicale de Franceville ; Institut du Gaz et du Pétrole de Port-Gentil ; Université d'Oyem spécialisée en agriculture ; Université de Mouila spécialisée en architecture ; création d'une école des métiers du bois.

Commenter cet article