Arrivée du Président Turc au Gabon:PROTOCOLE D’INTERVIEW GABON MATIN

Publié le par pdgchine.over-blog.org

ali99PROTOCOLE D’INTERVIEW GABON MATIN

 

Madame le Porte-Parole du Président de la République, la Rédaction de Gabon Matin a été récemment informée de la visite imminente du Président de la République de Turquie,  Son Excellence Monsieur Abdullah GÜL à Libreville. Pouvez-vous d’abord présenter aux Gabonais la Turquie?

 

-         Avec plaisir d’autant plus que nos compatriotes ne connaissent pas bien ce pays qui pourtant est intéressant à plusieurs titres. Alors que dire de la Turquie !
Ancien empire Ottoman, le pays que dirige Son Excellence le Président de la République Abdullah GÜL a la particularité d’être situé à cheval sur deux continents : l’Asie et Europe. Ankara est sa capitale et Istanbul la plus grande ville du pays. Bien qu’elle compte entre 95 et 98% de musulmans, la Turquie est un pays laïc dont la population s’élève 77.804.122 habitants. C’est une République parlementaire dont la langue officielle est le Turc. La Turquie est bordée au Nord par la Mer Noire, à l’Ouest par la Mer Egée et au Sud par la partie orientale de la Mer Méditerranée. Elle partage des frontières avec la Grèce, la Bulgarie, la Géorgie, l’Arménie, l’Azerbaïdjan, l’Iran, l’Irak et la Syrie. Au plan économique, f
orte d’un PIB d’environ 750 milliards de dollars (570 milliards d’euros), la Turquie s’affirme aujourd’hui comme une nouvelle puissance émergente, dans le sillage de la Chine, de l’Inde, du Brésil et de la Russie. La Turquie pratique une économie ouverte où le commerce extérieur représente plus de la moitié du PIB ; l’Union Européenne constituant le premier partenaire commercial. Toutefois, on note que l’Afrique intéresse de plus en plus la Turquie par les potentialités qu’elle offre et les opportunités qu’elle propose. En matière économique, on remarque un fort développement des industries lourdes (métallurgiques, aéronautiques, hydrocarbures, bois, armements, pêches…). Sur les neufs premiers mois de 2010, l’économie turque a progressé de 9% alors que son PIB devrait atteindre 7,5% à la fin de 2011.

 

Pouvez-vous nous indiquer les grands enjeux de cette visite ?

-         Permettez-moi de dire que cette visite est le résultat de la politique d’ouverture, de consolidation et  de diversification des partenariats prônée et appliquée par le Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA depuis son accession au pouvoir. Elle est aussi la preuve de l’utilité des voyages présidentiels et de leur rentabilité en termes de retours pour le Gabon et d’opportunités d’investissements. A ce sujet, il faut rappeler que l’appel aux investisseurs lancé par le Président Ali BONGO ONDIMBA dès son investiture à la magistrature suprême, a déjà produit pour notre pays plus de 2.500 milliards d’engagements d’investissements dans les domaines du Gabon Vert, du Gabon Industriel et du Gabon des Services. Il s’agit de contrats passés avec des groupes français, malaysiens, chinois, singapouriens, indiens ou américains. D’autres investissements importants avec des négociations sont prévus pour cette année.

Cette visite va donner un nouveau souffle à la coopération multiforme que notre pays entretient avec la Turquie depuis longtemps déjà. Le Président Turc est accompagné d’une délégation comprenant 120 investisseurs. Cette mission économique est composée d’hommes d’affaires évoluant dans les secteurs de l’industrie lourde mais également de l’agro-alimentaire, de l’énergie, du textile et de la construction. Inutile de dire que 120 investisseurs représentent une multitude d’investissements dans les domaines cités plus haut. C’est aussi une opportunité offerte aux entrepreneurs gabonais, qu’ils soient en devenir ou confirmés, de faire des rencontres fructueuses avec des capitaines d’industries dont l’expérience et le savoir-faire serviront certainement d’exemple à nos compatriotes.

 

Madame le Porte-Parole du Président de la République, le Gabon ne semble pas avoir des relations très suivies avec la Turquie, quel est donc l’état de la coopération entre le Gabon et la Turquie ?

-         Elles sont excellentes. Au plan diplomatique, l’Ambassadeur représentant le Gabon auprès de l’Italie a également juridiction sur la Turquie. Parallèlement à Libreville se trouve un consulat de la République de Turquie. Au plan économique, il existe depuis longtemps déjà entre nos deux pays des échanges commerciaux qui visent à consolider notre partenariat économique. C’est dans ce cadre que plusieurs missions ministérielles se sont rendues en Turquie au cours de ces dernières années ; et récemment encore c’est une délégation de la Présidence de la République qui a effectué une mission auprès des autorités Turques. La visite que le Président Turc va effectuer chez nous à compter du 24 mars 2011 marque justement la volonté affirmée des deux Chefs d’Etat de placer à un niveau élevé les relations entre nos deux pays aussi bien au plan politique qu’économique. 

 

Madame le Porte-Parole du Président de la République, en quoi le Gabon, petit Etat de l’Afrique Centrale par sa population, peut-il intéresser la Turquie, un géant démographique  et économique du Proche-Orient ?

-         Le Gabon, avec ses multiples potentialités intéresse non seulement la Turquie mais l’ensemble du monde libre. 

Au plan politique et stratégique : Il faut savoir que le Gabon est avec le Ghana une des étapes de la visite du Président Turc, preuve du positionnement de notre pays en Afrique comme une destination crédible, attrayante, digne d’intérêt pour les leaders politiques de toutes les aires géographiques. Le Gabon, qui a réussi avec brio et dans la sérénité sa transition est un modèle en Afrique. La vivacité de nos institutions, le respect de l’exercice de la démocratie et surtout la volonté affirmée du Président Ali BONGO ONDIMBA de placer le Gabon sur le chemin de l’émergence sont des arguments qui plaident en faveur de l’intérêt de plus en plus marqué pour notre pays.

 

Au plan économique : le Gabon est un pays aux opportunités multiples et diversifiées, stable pour les investisseurs. Par ailleurs, la réelle amélioration de l’environnement des affaires au plan fiscal et règlementaire rend le pays particulièrement attractif. Il ne faut pas oublier que la Turquie, qui est candidate pour entrer dans l’Union Européenne a une grosse culture industrielle qui pourrait servir de modèle au Gabon. La coopération entre nos deux pays mérite donc d’être améliorée. Cette coopération s’appuie sur la vision du Président gabonais pour un Gabon émergent et la volonté de la Turquie d’investir massivement dans les projets du Gabon tout en transférant localement son expertise dans plusieurs domaines.


De manière générale, il faut dire que l’ambitieux projet porté par le Président Ali BONGO ONDIMBA : faire du Gabon à l’orée 2025 un pays émergent suscite à l’extérieur un véritable engouement porteur de fortes perspectives.

Il faut que nos compatriotes sachent que la coopération entre la Turquie et notre pays pourrait s’étendre à tous les domaines (industries lourdes, bois, habitat, sports, art et culture, transports, forces armées, santé, etc.).
Les populations gabonaises peuvent donc légitimement s’attendre à des retombées concrètes et positives de cette visite que le Président Turc effectue dans notre pays. A cet effet,
Au cours de cette visite, un forum économique se tiendra à la Cité de la Démocratie. En effet, c’est 120 investisseurs turcs qui sont attendus à Libreville à partir du 24 mars prochain. La mission économique turque est composée d’hommes d’affaires évoluant dans les secteurs de l’agroalimentaire, de l’énergie, du textile, mais aussi de la construction.


C’est le lieu de dire ici que la Turquie veut se tenir aux côtés du Gabon dans sa marche vers l’émergence.

 

Avez-vous, Madame le Porte-Parole du Président de la République, une autre préoccupation à exprimer par rapport à la visite au Gabon du Président Turc ?

-         Non pas une préoccupation mais au nom du Président de la République, Chef de l’Etat Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, j’exhorte les Gabonaises et les Gabonais à réserver un accueil particulièrement chaleureux à son Excellence le Président Abdulah GÜL et à l’imposante délégation qui l’accompagne.  

Commenter cet article