Discours du Volontaire : les Législatives de Décembre 2011

Publié le par pdgchine.over-blog.org

 .

 Chers volontaires,

 

Le Gabon s’apprête à écrire une nouvelle page de son histoire. La tenue des élections législatives du 17 Décembre 2011 dans notre pays va être l’occasion de confirmer la maturité politique du peuple Gabonais. Les grands peuples font les grandes nations a t-on coutume de dire.

 

Depuis plus de deux(2) ans, le Président de la République Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA a inscrit le Gabon sur la voie de l’émergence. La marche vers l’émergence est un exercice délicat et complexe qui requiert la mobilisation de toutes les énergies. Cet exercice se place au niveau supérieur de la nation et interpelle le plus grand nombre notamment la jeunesse.

 

Nous devons être fiers des victoires que nous avons enregistrées jusque là. Parce que ce sont ces victoires qui nous rappellent sans cesse combien nous sommes attachés au développement de notre cher pays le Gabon. Le dynamisme et l’adhésion sans réserve à cette culture de la victoire, est et restera le repère du Chef de l’Etat pour faire avancer le bateau Gabon.

 

La prise de conscience de la jeunesse Gabonaise vis-à vis de cet effort commun n’est pas une menace. Au contraire, il faut la considérer comme un allié au développement  et l’accompagner par des réformes institutionnelles qui lui garantissent une pérennité. Ali BONGO ONDIMBA l’a si bien compris qu’il a inscrit l’éducation et la formation des jeunes au rang de priorités de son action politique.

 

Les élections législatives prochaines sont le moyen de nous exprimer, nous ne devons pas nous tromper. Nous devons tout mettre en œuvre pour donner au Président de la République une majorité confortable à l’Assemblée nationale. Cette majorité ne doit pas être interprétée comme une victoire politique mais plutôt comme l’acquisition d’un instrument de travail supplémentaire pour le Chef de l’Etat.

 

Au moment ou le Gabon amorce la grande marche vers son développement, la jeunesse ne peut être le maillon faible de cette ascension nationale. Elle doit être vigilante et  soutenir les hommes et les femmes dont la mission est la promotion de l’émergence d’un Gabon industriel, d’un Gabon vert et d’un Gabon des services.

 

Nous ne pouvons plus nous tromper parce que nous avons déjà fait l’expérience amère de la politique politicienne, nous ne pouvons plus être distraits par aucun imposteur ni aucun prophète. Sachez que les mêmes discours n’auront plus jamais les mêmes effets sur nous maintenant, demain et à tout jamais. La jeunesse Gabonaise n’est pas un ascenseur social.

 

Pour finir chers volontaires, du haut de cette tribune du volontarium, nous ne voulons pas simplement gagner une élection législative, nous voulons nous assurer que les chantiers engagés aux côtés d’Ali BONGO ONDIMBA vont être finalisés, pour  le développement de notre pays et le bien être des Gabonaises et des Gabonais. C’est un enjeu et un engagement que nous avons et que les autres n’ont pas.

(é) DIOUMY MOUBASSANGO

Publié dans Activites PDG Chine

Commenter cet article